Un bon exemple d’application de la VMC double flux thermodynamique MyDATEC en rénovation: Témoignage

Le système MyDATEC est surtout mis en avant dans les maisons neuves BBC et les passives, qui ont peu de besoins de chauffage, et pour lesquelles la VMC thermodynamique et un petit appoint complémentaire suffisent dans la majorité des cas pour chauffer le logement intégralement.

Pourtant, Marie et Serges nous donnent ici un bon exemple d’application de rénovation, ou l’on ne peut pas toujours compter sur une envellope aussi performante que ce qu’il est possible de faire en neuf, mais pour laquelle la VMC thermodynamique MyDATEC peut tout de même s’averer être un choix judicieux.

Installés à Champagne au Mont d’Or, près de Lyon, Marie et Serge ont acheté leur maison en 2003.
Construit en 1947, ce logement bien placé dans un quartier calme et résidentiel, souffrait cependant d’une certaine vétusté. De plus, sa surface habitable ne dépassait pas les 65 m2.
Trop petit et mal isolé, le rêve du petit «chez soi» verdoyant allait-il tourner au cauchemar du plan galère ? C’était sans compter sur l’opiniâtreté des nouveaux propriétaires qui ont mis en place une stratégie claire et efficace :

1 – Exploiter au mieux les parties «secondaires» en créant par exemple des chambres dans les combles

2 – Isoler efficacement la maison avec le remplacement complet des fenêtres et l’isolation du toit

3 – Optimiser le mode de chauffage en remplaçant une chaudière fuel vétuste par un tandem chaudière Gaz / VMC double flux thermodynamique MyDATEC

Cette stratégie en 3 étapes a été la bonne, puisque la maison compte à présent 110 m2 de surface habitable (loi Carrez) et un confort thermique vraiment appréciable.

Entre ville et campagne

La famille ne regrette donc pas son investissement, et profite chaque jour d’une maison à présent confortable. Disposant d’un petit jardin, l’endroit est accueillant et verdoyant tout en étant en zone urbaine. Marie et Serge nous reçoivent pour nous faire partager leur expérience dans le cadre d’une rénovation avec l’installation d’une VMC double flux thermodynamique MyDATEC.

Confort thermique-chauffage
En intersaison, le chauffage est assuré à 100% par la VMC thermodynamique MyDATEC, la chaudière gaz ne venant en appui que pendant la saison froide. La répartition des pièces à vivre a permis également d’optimiser les flux de température en mettant les chambres à l’étage pour profiter de la chaleur qui monte.

Confort thermique-rafraîchissement

L’été, le rafraîchissement d’air produit par la VMC double flux thermodynamique MyDATEC est dédié exclusivement aux chambres aménagées dans les combles isolés pour maintenir ainsi une température agréable de jour comme de nuit.

Qualité d’air
Une bonne qualité de l’isolation des fenêtres limite les infiltrations d’air dans la maison. Le système MyDATEC en tant que VMC, apporte le renouvellement d’air nécessaire.
Il est purifié : seul un air sain et déshumidifié est introduit dans la maison.

Le témoignage de Serges : « La rénovation, c’est le pile ou face permanent »

Votre «stratégie rénovation» incluait-elle l’installation d’une VMC thermodynamique MyDATEC ?

o Serge – Vous savez, j’étais déjà assez occupé avec mon changement de chaudière. Le choix d’installer MyDatec, en complément de notre chaudière gaz, c’est fait en la voyant fonctionner chez un ami.

 

Qu’est-ce qui vous a convaincu ?
o Serge – J’ai isolé complètement ma maison, j’acceptais mal l’idée de créer des fentes d’aérations sur mes nouvelles fenêtres, pour laisser respirer ma maison. A quoi ça sert de privilégier des produits hyper-isolants si on doit ensuite laisser passer l’air ! Alors l’idée d’une VMC double flux m’est venue. Le système MyDATEC, m’a paru être une bonne solution d’une part via son action première de VMC, et d’autre part grâce à son système de récupération double-flux thermodynamique. Quitte à installer des tuyaux autant que je m’embête pour quelque chose d’efficace.

Parce que l’installation a été difficile ?
o Serge- Tout c’est parfaitement bien déroulé, pour 2 raisons essentielles : d’abord, le remplacement de ma chaudière Fuel par une chaudière gaz à ventouse, m’a libéré les conduits de cheminée d’évacuation. J’ai trouvé le chemin idéal pour grimper du garage aux combles avec arrêt au premier étage. De plus le système MyDATEC est très compact. Ensuite, on a installé certains conduits dans les faux plafonds, ainsi l’installation est quasi invisible, à part la création d’une corniche de 40 cm de côté dans la salle de bains.

Les travaux ont-ils causés des nuisances ?
o Marie – Je pense que comme dans tout chantier de rénovation l’essentiel est dans l’organisation. La mise en place de la VMC thermodynamique a été clairement planifiée, de ce fait on a pu anticiper les perturbations. Je garde un bon souvenir de cette installation, même si je suis une spécialiste de la chasse aux poussières !

Vous ne regrettez rien ?
o Serge – Vous savez, la rénovation c’est le pile ou face permanent. A-t-on fait le bon choix concernant les artisans, les matériaux, le système de chauffage, … Je peux vous dire que pour la VMC thermodynamique, je suis toujours aussi satisfait. La qualité de rendement et la discrétion de la machine sont de grands atouts pour cette source d’énergie économique. Il me suffit d’aller voir mes enfants à dormir un soir d’été sous les combles pour me rendre compte de l’efficacité de cette machine.