PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

En tant que dispositif réversible, la VMC double flux thermodynamique assure la ventilation du bâtiment mais surtout apporte un socle de chauffage très intéressant pour l’hiver et permet de rafraîchir le bâtiment lors de la période estivale.

  • Ce concept à la fois écologique et économique se distingue par sa capacité à purifier l’air intérieur et à récupérer de l’énergie dans l’air vicié juste avant qu’il quitte le bâtiment.
  • Ce flux d’air est issu de toutes les pièces humides de la maison : WC, salle de bain, cellier, buanderie et la cuisine. L’énergie extraite va être transférée et multipliée grâce à la pompe à chaleur intégrée pour chauffer ou rafraîchir le flux d’air neuf entrant dans le bâtiment.

Procédant ainsi, la VMC MyDATEC offre une triple garantie d’une meilleure qualité de l’air intérieur, d’un chauffage optimisé de vos espaces et d’un confort d’été remarquable. Selon le volume et la configuration du bâtiment, une étude aéraulique doit être réalisée en amont de chaque projet pour une installation optimale et pérenne.

Explication détaillée

En récupérant l’énergie de l’air vicié juste avant qu’il soit évacué du logement, notre système est capable :

  1. D’augmenter la température du flux d’air neuf qui entre dans le logement, environ +27°C en mode chauffage (hiver et mi saison).

Exemple :

Si 0°C en extérieur, au départ machine l’air d’insufflation en direction des pièces de vie (séjour, chambres) sera de 27°C

Si 10°C en extérieur, l’air insufflé sera 37°C (hors résistances électriques)

  1. D’abaisser la température du flux d’air neuf qui entre dans le logement, environ -17°C en mode rafraîchissement (été).

Exemple :

Si 37°C en extérieur, l’air d’insufflation sera de 20°C environ.

Pour assurer cette production d’énergie, le système consomme l’équivalent d’un réfrigérateur + freezer domestique (avec une consommation entre 500W et 800W) selon les modèles de VMC et des tailles des projets à équiper).

Le système est autonome et le pilotage simple et intuitif

Le système se régule tout seul en fonction de la température souhaitée par l’utilisateur. Ses consignes vont permettre au système de changer automatiquement de mode (chauffage, ventilation, sur-ventilation, déshumidification, free cooling ou rafraîchissement actif).

Des seuils de polluants (COV) et d’humidité à ne pas dépasser peuvent également être spécifiés au système. Par ailleurs, une programmation fine peut être configurée pour moduler les exigences de températures dans le bâtiment en fonction de 8 plages horaires journalières et différencier la semaine du weekend.

Un kit prêt-à-poser et une installation aisée

MyDATEC fournit un guide d’assemblage des pièces composant votre VMC thermodynamique.

Il vous donne les repères pour raccorder l’ensemble des équipements, allant des composants aérauliques aux divers branchements.

MyDATEC réalise un schéma explicatif sur les plans de votre projet afin de faciliter l’installation de tous les composants du “kit aéraulique”. Cet ensemble est constitué de gaines, de caissons de répartition, d’organes de réglage, de bouches d’extraction et d’insufflation, de sorties en toiture ou murales, de colliers de serrage et autres accessoires de pose.

Au besoin, un installateur agréé par MyDATEC peut venir sur le chantier pour assurer la mise en place du dispositif et sa mise en service.

Contactez-nous rapidement pour étudier la distribution aéraulique de votre système VMC.

LE PARCOURS AÉRAULIQUE

Solution globale de ventilation, de complément de chauffage et de rafraîchissement d’intérieur, la VMC double flux thermodynamique revêt plus d’avantages que d’inconvénients. Sa capacité à traiter l’air et à récupérer de l’énergie pour réduire la consommation électrique constitue son principal atout. Afin de remplir ses objectifs, le système réalise différentes étapes allant de l’extraction de l’air vicié au renouvellement d’air dans les pièces en passant par le transfert et production de ses calories à l’air neuf provenant de l’extérieur via une pompe à chaleur sur l’air extrait . Visualisez la VMC schéma de fonctionnement pour comprendre comment le système assure le chauffage et le rafraîchissement d’intérieur.

INSUFFLATION D’AIR NEUF

À travers un réseau d’insufflation, la VMC double flux amène de l’air neuf provenant de l’extérieur. Généralement plus froid que l’air intérieur, cet air neuf doit être réchauffé.
Un échangeur actif, la pompe à chaleur sur l’air extrait, va rehausser la température d’environ 27°C à partir de l’énergie présente dans l’air issue de la cuisine, les salles de bains, WC et buanderie.
Cet air neuf ainsi plus chaud qu’initialement va être réparti équitablement entre les différentes pièces de vie du bâtiment (Séjour, salon, bureau, et chambres). Chacune de ces pièces dispose d’une bouche d’insufflation afin de faciliter la répartition de de ce flux d’air.

EXTRACTION DE L’AIR VICIÉ ET TRANSFERT DE CHALEUR

Du côté de la cuisine, de la salle de bain et des autres pièces techniques, l’air vicié est aspiré vers le réseau d’extraction qui conduit vers la centrale de la VMC double flux thermodynamique. La pompe à chaleur va alors capter son énergie et rehausser la température du flux d’air neuf extérieur en direction des pièces de vie.
Une fois ce transfert accompli, l’air vicié, vidé de son énergie est ainsi proche des 2°C. Il est ensuite rejeté à l’extérieur via une sortie de toiture ou murale.

UNIFORMISER LA TEMPÉRATURE ET ÉCONOMISER DE L’ÉNERGIE

La VMC double flux thermodynamique maîtrise les flux d’air de l’habitation tout comme son chauffage et son refroidissement. En faisant pénétrer de l’air neuf à une température supérieure de celle de l’atmosphère intérieure, la VMC permet un très bon confort de vie.
De plus, la température des pièces reste assez stable en été comme en hiver. Contrairement à la VMC double flux, la VMC simple flux permet simplement à l’air neuf de pénétrer à l’intérieur sans pouvoir être ni tempéré, ni chauffé. Avec ce système de ventilation standard, l’écart de température engendre alors un coût supplémentaire non négligeable sur le chauffage et la climatisation.

MyDATEC rend possible le rafraîchissement et le chauffage du bâtiment selon deux zones bien distinctes à partir de deux départs d’insufflation.
● Le premier réseau d’insufflation est destiné à la zone « Jour »
● Le second réseau, à la zone « Nuit. »
Grâce à cette séparation, l’option BIZONE permet de mieux réguler l’ambiance thermique des pièces et d’optimiser le chauffage dans les pièces qui en nécessitent.

UN SYSTÈME RÉVERSIBLE POUR UN CONFORT D’HIVER ET D’ÉTÉ

MyDATEC a mis au point des VMC thermodynamiques caractérisées par un cycle de fonctionnement réversible. Ce qui leur confère un double usage :
● rafraîchissement suivant un cycle frigorifique
● chauffage grâce à l’intégration d’une pompe à chaleur.
Concrètement, l’échange thermique entre les flux d’air entrant et sortant va refroidir ou réchauffer les pièces pour obtenir une température optimale. Adoptez le système 3-en-1 VMC double flux réversible de MyDATEC qui mutualise la ventilation, le chauffage et le rafraîchissement de votre habitation.

MODE CHAUFFAGE

Combinée avec une pompe à chaleur thermodynamique intégrée, MyDATEC ajoute plus de confort dans votre quotidien grâce à un chauffage autonome et efficace. Au contact de l’air vicié, le liquide caloporteur contenu dans la PAC se réchauffe et passe à l’état gazeux. Un compresseur amplifie la température et la cède au flux d’air entrant.

MODE RAFRAÎCHISSEMENT

Suivant un cycle frigorifique, le circuit refroidit et déshumidifie l’air soufflé dès qu’il traverse la batterie froide du système VMC.L’excès de chaleur et d’humidité est transmis à l’air vicié lorsqu’il traverse la batterie chaude de la VMC thermodynamique avant d’être expulsé à l’extérieur.

MyDATEC, UN RENDEMENT ÉNERGÉTIQUE EXCEPTIONNEL

La VMC double flux thermodynamique MyDATEC peut produire 4 fois plus d’énergie que sa consommation électrique. Soit pour une consommation de l’ordre de 500 W, la VMC MyDATEC en fournit environ 1900 kW. D’où un coefficient de performance proche de 4. Avec un tel COP, ce système vous permettra de profiter d’un confort climatique au-delà de vos attentes réelles. 

Cette performance s’accroît avec la chute de température extérieure. En effet, plus il fait froid, plus la VMC double flux thermodynamique gagne en performance. Son efficacité est renforcée dans les bâtiments très étanches répondant aux normes RT 2020 qui nécessitent beaucoup d’air neuf sans que le chauffage en pâtisse.

Découvrez la VMC thermodynamique qui répond aux besoins de votre secteur.

LES CONDITIONS POUR UN FONCTIONNEMENT OPTIMAL DE VOTRE VMC

Réunissez toutes les conditions pour garantir un meilleur fonctionnement.

À ce propos, une étude de dimensionnement et de configuration du réseau aéraulique doit être réalisée au préalable pour que le système VMC réponde aux contraintes de votre bâtiment.

Choisissez le bon emplacement du caisson double flux, si possible dans une pièce de service plutôt que dans les combles. Cela facilite grandement le contrôle et l’entretien des filtres.

L’étude approfondie du cheminement du réseau aéraulique permettra également de déterminer la bonne longueur des gaines et de limiter les accidents de parcours. L’isolation des gaines joue un rôle prépondérant dans la restitution de la chaleur ambiante.

Contactez rapidement un technicien pour étudier la distribution aéraulique de votre système VMC.

Besoin d’une étude pour remplacer un ancien système ou une solution devenue obsolète ? Contactez-vous !

Demander un devis personnalisé