RÉGLEMENTATION VMC

QUE FAUT-IL CONNAÎTRE DE LA RÉGLEMENTATION VMC ?

Visant à optimiser le confort des occupants et à réduire la consommation d’énergie par des alternatives plus respectueuses de l’environnement, la réglementation VMC s’applique aussi bien aux constructions neuves qu’aux maisons en rénovation. Constamment revue et améliorée, elle en est aujourd’hui à sa sixième version.

A quoi s’applique cette réflementattion ? Quelles sont les obligations associées ? Que permet-elle ? Tour d’horizon.

APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION VMC

La réglementation VMC est une norme définissant les règles et les recommandations en matière de conception, d’installation et de remise aux normes de toutes les ventilations mécaniques contrôlées VMC .

La réglementation VMC est édictée par le Grenelle de l’Environnement, un organe compétent dans l’édification et la mise à jour de la réglementation thermique. En effet, la réglementation VMC fait partie intégrante de la réglementation thermique qui couvre aussi les normes sur l’isolation, le chauffage et l’éclairage.

LA VENTILATION, LE CHAUFFAGE, L’ISOLATION : LES 3 INSÉPARABLES

Trois maillons indissociables, la ventilation, le chauffage et l’isolation doivent toujours aller de pair. Ils visent respectivement à

  • améliorer la qualité de l’air,
  • réduire la consommation d’énergie,
  • augmenter le confort thermique.

A ce titre, le couplage de la VMC double flux avec un poêle à bois est une vraie combinaison gagnante dans le cadre de la réglementation RT 2012

LA VENTILATION, UN MAILLON INDISPENSABLE

Depuis que la réglementation thermique a durci les règles pour renforcer l’isolation dans les nouvelles constructions, l’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment a permis de réduire la consommation en chauffage.

Cette herméticité empêche le renouvellement de l’air. C’est là qu’intervient la ventilation, très importante pour garantir la qualité de l’air  dans un bâtiment à l’isolation renforcée.

À ce propos, quelles sont les évolutions à connaître concernant la réglementation VMC ? Quelle norme s’applique aujourd’hui pour une nouvelle installation de VMC ?

L’AÉRATION DES LOGEMENTS : L’OBLIGATION INITIALE

La réglementation thermique a évolué avec le temps. Il y a eu différentes étapes avant la mise en application de la réglementation RT 2020. Pour rappel, le décret du 22 octobre 1955 et l’arrêté du 14 novembre 1958 exigent l’installation d’une ventilation par pièce.

Afin de satisfaire cette exigence, la construction doit disposer d’une fenêtre ou d’une grille d’aération par pièce. En 1969, un nouvel arrêté fixe une nouvelle condition : installer une ventilation permanente mécanisée dans les logements collectifs  et individuels .

L’ARRÊTÉ DE 1982 FIXE LE DÉBIT D’EXTRACTION MINIMAL

L’arrêté du 24 mars 1982 introduit une nouvelle norme pour que les ventilations puissent renouveler efficacement l’air vicié dans le logement. La ventilation existante doit satisfaire un débit d’extraction minimal. Ce débit minimal se réfère au débit d’air extrait hors activation d’une pompe à chaleur .

Il est fixé à :

  • Un débit de 35m3/h pour un logement de type T1
  • Un débit de 135 m3/h pour un logement de type T7.

LA QUALITÉ DE L’AÉRATION : UN SUJET DE PRÉOCCUPATION

Cette réglementation de 1982 impose également une aération permanente qui couvre l’ensemble du bâtiment grâce à des entrées et des sorties d’air installées dans chaque pièce. Aujourd’hui, avec l’augmentation des composés organiques volatils COV et le renforcement de l’isolation, ce débit minimal d’extraction ne permet plus d’assainir correctement l’air.

LA RÉGLEMENTATION VMC RT 2012

La réglementation VMC RT 2012 revoit les conventions en rendant obligatoire la pose d’une VMC ayant un certain niveau de performance pour toutes les constructions neuves. Cette réglementation VMC exige une isolation thermique renforcée accompagnée d’un traitement des ponts thermiques. La réglementation VMC RT 2012 concerne tous les logements ayant déposé un permis de construire depuis le 1er janvier 2013.

RÉDUIRE LA CONSOMMATION D’ÉNERGIE ET LES DÉPERDITIONS THERMIQUES

La réglementation VMC RT 2012s’intéresse plus particulièrement à la réduction de la consommation énergétique. Pour satisfaire cette attente, les propriétaires choisissent entre l’installation :

  • d’une VMC simple flux hygroréglable
  • et un modèle VMC à double flux.

Cependant, même si la VMC simple flux hygroréglable est capable de réguler les débits d’air et de limiter les déperditions thermiques, elle est moins performante qu’une VMC double flux .

RT 2012 : VMC SIMPLE FLUX HYGRORÉGLABLE OU VMC DOUBLE FLUX ?

Même si la VMC RT 2012 (texte officiel à télécharger ici) n’indique pas une obligation de se tourner vers une VMC simple flux hygroréglable ou une VMC double flux , cette deuxième option s’avère largement plus efficiente.

En effet, la VMC double flux :

  • purifie l’air,
  • limite les déperditions thermiques
  • et offre un apport substantiel en énergie pour optimiser le chauffage.
  • D’ailleurs, avec son échangeur thermique à double flux, elle insuffle de l’air frais à température ambiante.

Couplée avec une pompe à chaleur air/air thermodynamique , cette VMC subvient à tous les besoins de chauffage et en climatisation.

À QUEL TYPE DE BÂTIMENT S’APPLIQUE LA RÉGLEMENTATION RT 2020 ?

La réglementation thermique RT 2020 est entrée en vigueur au début de l’année 2021. Cette nouvelle norme VMC obligatoire s’applique uniquement pour certains types de bâtiments.
En effet, elle encadre toutes les nouvelles constructions et vise à ériger :
● des bâtiments à énergie positive (BEPOS)
● et des maisons passives.
Si les BEPOS produisent de l’énergie plus qu’ils n’en consomment, les maisons passives consomment peu d’énergie et peuvent même recycler l’énergie consommée.

COMMENT SATISFAIRE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE ACTUELLE?

La réglementation VMC RT 2012 reste toujours effective pour les bâtiments dont le permis de construire a été déposé au 1er janvier 2013.
Pour le reste, c’est la réglementation RT 2020 qui prend le relais. La réglementation VMC obligatoire RT 2020 concerne donc les maisons BEPOS et les maisons passives. Ci-après les exigences de conformité à respecter :
Pour les maisons passives : une gestion intelligente de la consommation et l’emploi des énergies renouvelables en installant par exemple des panneaux photovoltaïques.

Pour les maisons BEPOS : une consommation de chauffage < 12kWhep/m2, une capacité à produire de l’énergie pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire ECS, la climatisation, l’éclairage et autres utilitaires.
La réglementation thermique 2020 incite à exploiter au maximum les sources d’énergie gratuite pour subvenir aux besoins domestiques. Sur ce point, l’installation d’une ventilation mécanique à double flux thermodynamique permet de restituer de la chaleur et de la fraîcheur et ainsi économiser en chauffage et en climatisation.

LA VMC DOUBLE FLUX THERMODYNAMIQUE MYDATEC ET LA RÉGLEMENTATION

Par l’arrêté du 10 Juillet 2013, le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, ainsi que le Ministère de l’Égalité des Territoires et du Logement a attribué à MyDATEC le titre V pour la conformité de ses VMC double flux thermodynamiques avec la norme RT 2012.
Cela concerne essentiellement :

  • Les modèles VMC double flux Smart V : Smart 200 V, Smart 300V ayant respectivement un débit nominal de ventilation avec pompe à chaleur de 200m3/h et de 300m3/h.
  • Les modèles VMC double flux Smart H : Smart 200 V, Smart 300V ayant respectivement un débit nominal de ventilation avec pompe à chaleur de 200m3/h et de 300m3/h.

LA VMC MYDATEC AUX NORMES RT2012

Par cet arrêté ministériel, les centrales VMC sont reconnues pour leur capacité à assurer les fonctions suivantes :

  • Le renouvellement de l’air
  • La filtration de l’air neuf
  • La récupération thermodynamique de l’énergie sur l’air extrait
  • Le rafraîchissement de l’air insufflé pas système thermodynamique

Leurs options de réglages facilitant la gestion de l’énergie sont particulièrement appréciées savoir :

  • Le volet bi-débit ou régulation Bizone qui rationalise la répartition de la chaleur à travers deux thermostats d’ambiance « jour » et « nuit »
  • Le Free cooling qui optimise le refroidissement des pièces en été.

LA VMC MYDATEC ET LA NORME RT2020

Si la réglementation RT2012 impose un seuil maximal de dépense énergétique de 50 kWh/m2/an, la RT 2020 exige que la production énergétique du bâtiment soit supérieure à sa consommation. Par l’implantation d’un système de ventilation thermodynamique, vous pourrez facilement atteindre cet objectif.
Récupérer de l’énergie frigorifique et calorifique pour diminuer votre consommation en chauffage, c’est ce que vous promet MyDATEC avec ses VMC double flux thermodynamiques MyDATEC. De plus, la possibilité de pilotage à distance de la VMC et PAC Air/Air permet une gestion intelligente de la consommation, ce qui améliorera votre étiquette énergie.
En ce sens, les VMC MyDatec constituent de meilleures alternatives pour que vos maisons passives et BEPOS puissent adopter une énergie positive notamment en diminuant votre consommation annuelle à chauffage 12kWhep/m2/an, et ainsi satisfaire les exigences de conformité avec la VMC RT 2020.