Principe d’une pompe à chaleur

Définition de la pompe à chaleur

Une pompe à chaleur ou PAC est un dispositif thermodynamique qui prélève la chaleur présente dans un milieu (par exemple l’air, l’eau, la terre) pour la transférer vers un autre (par exemple dans un logement pour le chauffer). Le réfrigérateur est le système de pompe à chaleur le plus connu. Une pompe à chaleur réversible produira du frais en été et de la chaleur en hiver.

On distingue 3 types principaux de pompe à chaleur:

  • Pompe à chaleur air/air: la chaleur est prélevée sur l’air et est transférée directement à l’air du local à chauffer ou refroidir.
  • Pompe à chaleur air/eau: la chaleur est prélevée sur l’air et est transférée à un circuit d’eau qui alimentera un plancher et/ou plafond chauffant et/ou rafraîchissant, des radiateurs ventilo-convecteurs ou aérothermes.
  • Pompe à chaleur eau/eau: le système prélève la chaleur dans un circuit d’eau en contact avec un élément qui lui fournira la chaleur (terre, nappe phréatique) pour la transférer à un autre circuit d’eau

Principe d’une pompe à chaleur sur air extrait

A l’intérieur de la centrale thermodynamique MyDATEC, le premier flux d’air (Extraction -> Rejet Extérieur) traverse une batterie échangeur « évaporateur ». Le flux d’air cède les calories contenues dans l’air pour le transmettre au fluide caloporteur du cycle thermodynamique. Le flux d’air d’une température d’environ 20°C à l’extraction est rejeté, après avoir cédé ses calories, vers l’extérieur à une température de l’ordre de 2°C.

Dans le même temps, le second flux d’air (Air neuf Extérieur -> Insufflation dans le logement) traverse une seconde batterie échangeur « Condenseur ». Le flux d’air récupère les calories du fluide caloporteur du cycle thermodynamique. L’augmentation de température entre l’air neuf, pris à l’extérieur du logement, et l’air insufflé dans le logement est de l’ordre de 35°C. Ce qui signifie que pour un air extérieur de 0°C, l’insufflation dans le logement est de l’ordre de 35°C.

  • Les deux flux d’air sont bien distincts et il n’y a aucun mélange entre les deux flux d’air ce qui assure parfaitement le renouvellement d’air neuf du logement.
  • L’utilisation d’un système pompe à chaleur, à cycle thermodynamique, permet, contrairement au système double flux statique (à échangeur statique) de chauffer l’air entrant à une température supérieure à la température de l’air extrait (20°C) de l’habitation permettant d’assurer en fonction des déperditions du logement tout ou partie du besoin de chauffage.

La différence entre MyDATEC et les autres PAC

Contrairement à d’autres systèmes, MyDATEC se sert de l’air extrait du logement pour les besoins de la ventilation. Cette source d’énergie est renouvelable, puisque si on ne la réutilisait pas, elle serait perdue, et surtout, cette source est naturellement chaude (environ 20°C toute l’année) et riche en humidité ! Tout ce qu’aime une pompe à chaleur ! C’est pourquoi les rendements de MyDATEC sont si spectaculaires. En contrepartie, la source qu’utilise MyDATEC, l’air extrait de la VMC, est limitée : la récupération de chaleur sur l’air extrait n’a plus d’intérêt si on n’a plus besoin de ventiler ! C’est pourquoi, la puissance fournie par MyDATEC est limité (jusqu’à 3 kW pour la PAC) alors qu’une PAC air air pourrait fournir une puissance illimitée.

Principe d’une VMC

.