Rénovation décentralisée de salle de classe

Prévessin-Moëns (01280)

Type de projet : Tertiaire

Double flux thermodynamique pour la ventilation, mais aussi le chauffage et le rafraîchissement

« Cette solution s’adapte parfaitement dans une logique de rénovation décentralisée de salle de classe. Nous l’avons également mis en place pour des salles de réunion et une salle de conseil municipal », indique Bernard Porret, de CETBI.

On entend par décentralisée un fonctionnement de la ventilation double flux (thermodynamique ou non) pièce par pièce.

« L’avantage de la décentralisation par salle est évidemment de supprimer pratiquement tous les réseaux de distribution d’air et de s’affranchir, en rénovation, des problématiques de sécurité incendie » insiste l’expert.

La décentralisation permet également une meilleure intermittence, évitant la mise en route d’une grosse installation dans le cadre d’utilisations ponctuelles de salles spécifiques hors programme horaire de base de la ventilation et du chauffage. De cette manière, le matériel thermodynamique décentralisé et individuel prend tout son sens.

La VMC double flux thermodynamique utilise l’énergie contenue dans l’air extrait à température constante aux alentours de 20 C° et, grâce à la PAC qu’elle inclut, fournit de l’énergie calorifique pour les besoins du chauffage avec un rendement ou COP de 3,5 à 5. Ce système est bien adapté pour des salles jusqu’à 250 m2, précise-t-il.

Ces dispositifs sont aussi très intéressants car ils sont beaucoup moins coûteux qu’un système centralisé, mais ils peuvent poser quelques problèmes d’intégration, notamment en façade car le plus souvent en connexion directe avec l’extérieur.

« En conclusion, les solutions performantes existent et peuvent se mettre en œuvre rapidement, notamment en rénovation. De plus, pour améliorer encore l’efficacité du domaine ventilation et la mise en place des projets, tant en neuf qu’en rénovation, le Guide HQE sur la mesure de la QAI à réception va bientôt paraître », complète Violaine Ohl- Gasteau.


Source CETBI ©
Article original complet
École Prévessin-Moëns, lieu de la rénovation